Hôtel Eden – Rome : Restaurer le paradis

0

ROME, Italie – L’hôtel Eden, l’un des hôtels les plus emblématiques de Rome, a rouvert après un vaste projet de restauration de 18 mois. La rénovation de l’hôtel, qui fait partie du groupe Dorchester Collection a élevé l’expérience du luxe à des niveaux jamais atteint dans la ville.

Fabuleusement placé sur la colline de Pincian (où Julius César avait une villa), avec des vues sur la Villa Borghese d’un côté, les toits et les dômes du Centro Storico de l’autre, cet hôtel du XIXe siècle a été ouvert en 1889 par l’hôtelier munichois, Francesco Niestelweck. Il a été le premier à se rendre compte qu’une nouvelle ère de l’hospitalité romaine commencerait avec le développement du transport ferroviaire.

Avec la révolution industrielle, les hôtels ont commencé à ouvrir dans le quartier Ludovisi où l’hôtel Eden est situé. Depuis lors, cet hôtel de luxe a accueilli une longue liste de têtes royales, de chefs d’état et d’acteurs de l’âge d’or d’Hollywood.

Les architectes Claire Bétaille et Bruno Moinard dans le lounge aux couleurs de Rome

Les architectes Claire Bétaille et Bruno Moinard dans le lounge aux couleurs de Rome

Les architectes d’intérieur responsables de la rénovation, Bruno Moinard et Claire Bétaille de l’agence 4BI & Associates n’en sont pas à leur coup d’essai dans l’univers du luxe. Ils ont précédemment refait l’hôtel Plaza Athénée. Ils ont été choisis par François Pinault pour la transformation de Château Latour, à Pauillac, dans le Médoc, et viennent de signer le nouveau Four Seasons à Londres. Ils réaliseront également le deuxième hôtel Baccarat à Doha, au Qatar, avant de s’atteler à d’autres projets à Paris, Monaco, Berlin, Séoul et Hawaii.

Bruno Moinard et Claire Bétaille ont donné un aperçu de leur travail sur l’hôtel. Claire commente : « Il n’y a pas eu vraiment de brief en tant que tel parce que nous avons une bonne relation avec le client. Nous les connaissons ainsi que leurs attentes. Nous connaissons l’atmosphère et l’histoire qu’ils veulent raconter dans leurs hôtels ». Elle ajoute « Il n’y a rien de plus désagréable que de se réveiller dans un hôtel où vous n’avez aucun moyen de comprendre dans quelle partie du monde vous vous trouvez. Notre objectif principal était d’exprimer la ville de Rome à travers un certain nombre de caractéristiques esthétiques ».

L'hôtel Eden - Une des nouvelles suites.

L’hôtel Eden – Une des nouvelles suites. Crédits : Dorchester Collection

Les 98 chambres et suites (contre 121 auparavant) sont sobres et lumineuses, toutes différentes et aux dominantes rouge, vert ou doré. Elles regorgent de détails et de références à l’Italie. À commencer par les dessins sur les moquettes inspirés des palais romains ; les têtes de lit monumentales avec damas ; les feuilles de laurier brodées sur les draps ; les rideaux et tissus d’ameublement siglés Dedar et Rubelli ; les lampes en verre soufflé de Murano. Et, dans les salles de bains, les marbres cristallins venus du Pakistan et retravaillés à Carrare ou encore les vasques incurvées en référence aux fontaines qui jalonnent la cité.

Au 6e étage, changement de décor, le bar côtoie les deux restaurants et la terrasse. Après les espaces feutrés des étages et du rez-de-chaussée, un panorama s’offre à nos yeux. On embrasse Rome à plus de 180 degrés via les nombreuses baies vitrées qui s’ouvrent et se ferment à volonté. Signée Patrick Jouin et Sanjit Manku, la décoration fait écho à la vue, notamment aux jardins (à travers un mur de feuilles de métal et de verre de Murano) et aux couleurs (ocre, terre brûlée…). « Un contraste architectural délibéré, précise Luca Virgilio. L’idée était de proposer différentes expériences sous le même toit. »

L'hôtel Eden à Rome - La Terrazza

L’hôtel Eden à Rome – La Terrazza. Crédits : Dorchester Collection

La nourriture à l’hôtel Eden est maintenant servie sous l’œil attentif du chef primé Fabio Ciervo. Le restaurant gastronomique de l’hôtel, La Terrazza, est situé au dernier étage et offre aux clients une vue imprenable sur Rome avec un menu méditerranéen innovant utilisant des produits de haute qualité, frais et saisonniers.
L'hôtel Eden - il giardino veranda

L’hôtel Eden – il giardino veranda. Crédits : Dorchester Collection

Ceux qui recherchent une atmosphère plus décontractée peuvent apprécier Il Giardino Ristorante & Bar, une retraite à l’écart de la foule urbaine avec des repas toute la journée. Enfin, La Libreria accueille un « bar secret » offrant des cocktails classiques et novateurs pendant le temps d’apéritif. En nouveauté dans l’hôtel, l’Eden Spa offre des expériences holistiques de bien-être. Il dispose de trois suites ainsi que d’une suite manucure et pédicure.
Spa : La suite double pour un couple

Spa : La suite double pour un couple. Crédits : Dorchester Collection

« Les espaces publics ont très peu de fenêtres, alors nous avons dû réfléchir à la façon de créer de la lumière et de la chaleur. Nous voulions également créer quelque chose qui était intemporel plutôt qu’un musée pour un temps qui n’avait jamais existé. Les plafonds dorés aident à réfléchir la lumière chaude, tandis que les sols présentent un motif soutenu en marbre noir, gris et blanc inspiré des monuments de la ville. Le mobilier que nous avons utilisé est un mélange d’ancien et contemporain pour préserver l’aspect intemporel. »

« Nous avons trouvé de nombreuses façons d’obtenir que la lumière naturelle puisse entrer dans la pièce à travers des dispositifs comme des miroirs sur les armoires. Nous disposons toujours un canapé ou un fauteuil pour que les invités puissent se détendre et tous les éléments d’éclairage ont été réalisés dans un verre spécial par des artisans. Les salles de bains sont constituées de marbre que nous n’avons vu dans aucun autre hôtel, nous avons été inspirés par des bains et des fontaines autour de la ville ».

L'hôtel Eden à Rome - La salle Borghese

L’hôtel Eden à Rome – La salle Borghese. Crédits : Dorchester Collection

On découvre ainsi au fil du lounge et du lobby : caissons en plâtre doré qui ne sont pas sans rappeler la coupole du Panthéon, lampes en bois tourné, fresques et peintures en trompe-l’œil, comptoirs en marbre sculpté, motifs en feuilles de laurier identifiés aux thermes de Caracalla, meubles d’époque réinterprétés telles ces banquettes en velours, et les couleurs de la ville (beige, ocre, terre de Sienne…) distillées çà et là.

« Les commentaires ont été extrêmement positifs jusqu’ici. Travailler sur ce projet a été une expérience formidable avec un résultat satisfaisant. »

Dorchester Collection est un portefeuille des plus importants hôtels de luxe au monde, chacun reflétant la culture distinctive de sa destination. Le portefeuille actuel comprend 45 Park Lane, Londres ; Le Meurice, Paris ; Le Richemond, Genève ; et l’hôtel Bel-Air, Los Angeles.

Hotel Eden : à partir de 630 euros la nuit en chambre classique, www.dorchestercollection.com

Partager

Les commentaires sont fermés.