Suivez Stefane Girard sur les réseaux sociaux

Bibliothèque : montres – histoire

Bienvenue dans la partie de la bibliothèque consacrée à l’histoire des montres et de l’horlogerie.  Pour compléter vos connaissances sur les garde-temps, je vous invite à vous rendre dans les rayons « Montres & Bijoux » et « Mode Homme : conseils – montres ».

La nécessité de mesurer le temps existe depuis des millénaires. Elle permet à l’homme d’appréhender son présent et son futur afin de mieux maitriser les contingences de son existence, voire de son destin. À cette fin, l’homme a mobilisé toute son ingéniosité pour créer et améliorer divers instruments de mesure. La division du temps en heures composées de soixante minutes de soixante secondes provient du système sexagésimal de la Babylone antique. À cette époque, son évaluation s’effectue principalement grâce à l’ombre portée d’un gnomon sur le sol ou un cadran solaire, des gouttes écoulées dans une clepsydre ou la pluie des grains d’un sablier.

Le Moyen Âge voit l’apparition des horloges sur les clochers et les beffrois. Initialement, les cadrans indiquent uniquement les heures, l’aiguille des minutes s’ajoutera à partir du XVIIe siècle.

Avec l’essor des sciences dans la deuxième moitié du XVIIIe siècle, apparaît la trotteuse des secondes sur les montres de poche. Les avancées technologiques sont nombreuses et apportent toujours plus de précision dans un boitier de plus en plus compact et plat.

Au début du XXe siècle, la montre sort de sa poche et vient se placer sur le poignet de la clientèle féminine. La montre-bracelet à remontage manuel se démocratise et dans les années 1920 les montres automatiques apportent la possibilité de remonter sa montre lors du mouvement du poignet. Dans ce domaine, une véritable révolution se produit en 1957 avec l’apparition des montres électriques qui ne nécessitent aucun remontage. Cette invention sera complétée par une autre révolution en 1969 : la conception de la première montre à quartz qui connaitra beaucoup de succès auprès des sportifs. Dans les années 1980, en réaction à la concurrence japonaise, Swatch lance la Montre Swatch. L’énorme succès de cette montre en plastique réside dans un design novateur, vendue à un prix très abordable et décliné en centaines de modèles.

Quarante après l’arrivée des premières montres numériques « Pulsar », le XXIe siècle relance le développement des montres intelligentes. Avec la sortie de l’Apple Watch en 2015, elles deviennent « connectées ». L’intérêt pour ces montres restent à confirmer alors que le risque de mise au rebut des montres bracelets provient plus surement de l’arrivée des téléphones portables dans toutes les poches.

En attendant, les montres continuent à susciter un véritable enthousiasme auprès d’un public qui s’émerveille devant la production d’horlogers inventifs ou redécouvre les garde-temps d’autrefois. 
Pour comprendre la fascination qu’elles suscitent après toutes ces années, prenez le temps de découvrir plus en détails leurs origines et les nombreuses étapes de leurs évolutions dans les pages suivantes.

Montres – histoire

Histoire des montres et de l'horlogerie : Antiquité

3500 av. J.-C. : les premiers cadrans solaires sont construits dans l’Égypte ancienne après avoir été importés de Babylone. De nombreuses structures anciennes ont été construites pour marquer le passage du temps et déterminer l’arrivée des saisons de plantation et des périodes de récolte.
2000 av. J.-C. : création de Stonehenge.
1400 av. J.-C. : certaines cultures marquent le passage du temps en mesurant le temps qu’il faut pour brûler de l’huile, de l’encens et des bougies.
742 av. J.-C. : première preuve archéologique de l’existence d’un cadran solaire.
300 apr. J.-C. : introduction des horloges en sablier.

Histoire des montres et de l'horlogerie : Moyen Âge et Renaissance

885 : les bougies horodatées sont introduites dans l’Europe médiévale.
1092 : la première horloge à eau mécanique est créée par l’innovateur chinois Su Sung.
1368 : les premiers horlogers de mouvements mécaniques apparaissent en Angleterre.
À la fin du siècle, Léonard de Vinci dessine des croquis qui incluent l’utilisation de ressorts dans les horloges au lieu de poids pour les faire fonctionner.
Au XVIe siècle les montres deviennent populaires, elles sont attachées aux vêtements ou portées autour du cou sur des chaînes. Elles n’avaient que des aiguilles d’heure et n’étaient pas très précises. Elles étaient plus un symbole de statut social et portés par les riches.
1504-1508 : l’horloger de Nuremberg Peter Henlein (1485-1542) est souvent considéré comme l’inventeur de la montre de poche. Ceci est contesté par de nombreux érudits, affirmant que seule sa renommée a attiré l’attention des livres d’histoire. Ces modèles sont soit attachés à des ceintures, soit portés autour du cou et ne mesuraient que le passage des heures.
1540 : des vis sont utilisées pour les horloges, permettant des conceptions beaucoup plus petites qui indiquent l’heure plus précisément que les premiers modèles.
1541 : première horloge de tour publique fixée sur l’une des tours du palais de Hampton Court, en Angleterre.
1571 : la reine Elizabeth Ire reçoit une « montre-bracelet » en état de marche de son ami de toujours et éventuel beau-père, Robert Dudley.
1581 : l’astronome et physicien italien Galilée découvre les propriétés du pendule.
1587 : Genève accueille une industrie horlogère florissante.

Histoire des montres et de l'horlogerie : XVIIe siècle

1610 : introduction du verre de protection sur les montres. Cela permet enfin une protection fiable des cadrans horaires sur les petites montres.
1635 : l’inventeur et horloger français Paul Viet de Blois introduit les premiers cadrans en émail.
1657 : le célèbre physicien hollandais Christiaan Huygens crée la première horloge à pendule.
1657 : un énorme bond en avant va se produire cette année-là, avec la mise au point du balancier spiral. L’invention de cet appareil est disputée à l’époque et depuis lors, par Robert Hooke et Christiaan Huygens.
1671 : William Clement, horloger anglais, introduit l’échappement à ancre avec un long pendule.
1675 : grâce à Charles II, et à son introduction du gilet, le design de la montre de poche commence à changer.
1686 : le célèbre horloger londonien Daniel Quare introduit l’aiguille des minutes. L’horloger invente en effet un mécanisme permettant d’entraîner deux aiguilles, heures et minutes, superposées sur un même axe à partir du centre du cadran. Cependant, il faudra attendre le début du XVIIIe siècle pour que l’aiguille des minutes devienne courante.

Histoire des montres et de l'horlogerie : XVIIIe siècle

1704 : Nicholas Facio réussit à percer des rubis et des saphirs, les utilisant comme roulement pour les pivots de l’axe du balancier.
1726 : George Graham invente le pendule à mercure qui réduit les effets des variations de température.
1728 : John Harrison invente le pendule à balancier bimétallique, moins sensible aux changements de température.
1735 : Blancpain est fondée par Jehan-Jacques Blancpain à Villeret, en Suisse.
1755 : Vacheron Constantin est fondée par Jean-Marc Vacheron à Genève, en Suisse.
1759 : Thomas Mudge est à l’origine de l’invention de l’échappement libre à ancre. Il faudra plusieurs décennies pour que cela devienne populaire auprès de la population. La même année, John Harrison invente le chronomètre de marine. Cela a aidé à établir la longitude à bord des navires.
Dans les années 1760 : l’ère des Lumières en Europe a apporté de nombreuses avancées aux mécanismes d’horlogerie. Le besoin de chronomètres maritimes précis a rapidement permis aux montres ordinaires et bon marché de devenir très précises.
1760 : Jean-Antoine Lépine, horloger français d’origine suisse, invente le calibre qui porte son nom et qui permet de construire des montres plus plates.
1775 : Breguet est fondée par Abraham-Louis Breguet à Paris, France.
1777 : le premier mouvement à remontage automatique est inventé par l’horloger suisse Abraham-Louis Perrelet.
Dans les années 1780, Breguet développe davantage le tourbillon, améliorant les conceptions antérieures utilisées dans les montres de poche de l’horloger anglais et ami très proche de Breguet, John Arnold.
1780 : Louis Recordon, ami et associé du célèbre Abraham Louis Breguet, obtient un brevet pour une montre à remontage automatique.
1782 : Marie-Antoinette elle-même possède une montre à remontage automatique, probablement fabriquée par Breguet.
1790 : Abraham-Louis Breguet invente le « pare-chute », un système de protection contre les chocs.
1795 : Abraham-Louis Breguet invente le régulateur à tourbillon (breveté en 1801).
1795 : Abraham-Louis Breguet invente le spiral Breguet.

Histoire des montres et de l'horlogerie : XIXe siècle

1810 : Abraham-Louis Breguet crée la première montre-bracelet pour Caroline Murat, reine de Naples.
1816 : le premier chronographe moderne est inventé par Louis Moinet.
1832 : Longines est fondée par Auguste Agassiz.
1833 : Jaeger-LeCoultre est fondée par Antoine LeCoultre au Sentier, en Suisse.
1839 : Patek Philippe SA est fondée à Genève.
1840 : la première horloge électrique est créée par l’horloger d’Édimbourg Alexander Bain.
1847 : Cartier est fondée par Louis-François Cartier à Paris en 1847.
1848 : Omega est fondée par Louis Brandt à La Chaux-de-Fonds (incorporant le nom « Omega » en 1903).
1851 : Aaron Lufkin Dennison démarre une usine en 1851 dans le Massachusetts, elle est finalement devenue Waltham Watch Company.
1860 : TAG Heuer est fondée par Edouard Heuer à St-Imier, Suisse.
1865 : Zenith SA est fondée par Georges Favre-Jacot au Locle, en Suisse.
1868 : la première montre-bracelet Patek Philippe est créée.
1868 : l’ingénieur et horloger américain Florentine Ariosto Jones fonde IWC.
1868 : Patek Philippe fabrique la première montre-bracelet (remontage à clé). Patek Philippe est responsable du développement du calendrier perpétuel, de la rattrapante, du chronographe et des répétitions minutes dans les montres. Ces montres sont principalement utilisées comme bijoux pour les femmes élégantes.
1875 : Audemars-Piguet est fondée en 1875 par Jules-Louis Audemars et Edward-Auguste Piguet au Brassus.
De 1880 à 1884 : normalisation des fuseaux horaires. L’Angleterre reçoit le fuseau horaire GMT, Greenwich devenant le méridien principal pour mesurer la longitude dans le monde entier.
1881 : Seiko est fondée par Kintarō Hattori à Tokyo, au Japon.
1884 : Breitling est fondée en 1884 par Léon Breitling à Saint-Imier.
1891 : François Borgel de Genève fait breveter sa version d’une montre étanche.
1892 : les horlogers suisses Omega présentent leur première montre-bracelet, la première au monde équipée d’une répétition minutes – une horloge portable avec un carillon.
1895 : première horloge électrique moderne créée par Frank Hope-Jones. Cette horloge est devenue la base de toutes les horloges modernes créées aujourd’hui.

Histoire des montres et de l'horlogerie : XXe siècle

Dans les années 1900, les horloges et les montres personnelles entrent en production de masse. Les femmes commencent à porter des « bracelets », ce sont de petites montres de poche portées au poignet. Des hommes auraient déclaré qu’ils « porteraient plutôt une jupe qu’une montre-bracelet » !
1904 : Louis Cartier crée une montre-bracelet plate pour Alberto Santos-Dumont après que son ami se soit plaint du manque de fiabilité et de l’impossibilité d’utiliser des montres de poche en vol. La montre « Santos » est la première montre-bracelet pour homme de Cartier.
1905 : fondée à l’origine sous le nom de Wilsdorf and Davis par Hans Wilsdorf et Alfred Davis à Londres, la société enregistre Rolex comme nom de marque de ses montres en 1908 et devient Rolex Watch Co. Ltd. en 1915. Leurs premières montres-bracelets sont vendues à des bijoutiers qui les rebaptisent sous leur propre nom.

Années 1910 
1910 : Louis Cartier, petit-fils de Louis-François Cartier, fondateur de la maison Cartier, invente la boucle déployante.
1913 : Seiko crée la première montre-bracelet japonaise.
1916 : introduction de l’heure d’été.
1916 : le New York Times publie un article admettant que la montre-bracelet est plus qu’une simple mode passagère et est, en fait, précieuse et importante. Dès lors, la montre de poche commence à se démoder et la montre-bracelet devient le moyen standard de lire l’heure pour les hommes et les femmes.

Années 1920 
1921 : le premier mouvement à quartz « simple » est inventé et sera ensuite utilisé dans les horloges.
1923 : l’Anglais John Harwood fait breveter sa montre-bracelet à remontage automatique qui utilise un poids pivotant pour remonter le ressort lorsqu’elle est portée.
1925 : Patek Philippe invente la première montre-bracelet à calendrier perpétuel connue au monde.
1926 : Montres Tudor SA est fondée à Genève par Hans Wilsdorf, le fondateur de Rolex SA, les deux sociétés étant détenues par la Fondation Hans Wilsdorf.
1926 : la première montre-bracelet étanche, l’Oyster, est lancée.
1926 : Paul Perregaux et Georges Perret obtiennent un brevet sur leur boîtier vissé pour fournir la « première » montre-bracelet entièrement étanche à l’eau et à la poussière.
1927 : Charles Lindbergh porte une montre Longines lors de son vol transatlantique en solo, et Mercedes Gleitze, née à Brighton, porte la Rolex Oyster Perpetual lors de sa traversée de la Manche. Après 10 heures dans l’eau, la montre fonctionne toujours parfaitement.

Années 1930-40
1930 : les montres-bracelets sont plus nombreuses que les montres de poche dans un rapport de 50 pour 1.
1931 : Rolex présente la première montre au monde à remontage automatique avec rotor perpétuel. Cette technologie imprègne encore le monde de la montre aujourd’hui.
1932 : Omega produit la première montre de plongée officielle. Intitulée l’Omega Marine, elle est la première montre de plongée disponible dans le commerce au monde.
1945 : le physicien Isador est le premier à suggérer que les oscillations des atomes (résonance magnétique des faisceaux atomiques) peuvent être utilisées pour créer des horloges extrêmement précises.
1946 : Casio est créé sous le nom de Kashio Seisakujo par Tadao Kashio.
1949 : première horloge atomique créée par le National Institute of Standards and Technology (NIST) des États-Unis.

Années 1950
1953 : Rolex lance sa désormais célèbre montre Submariner.
1957 : Omega lance ses gammes de montres-bracelets Seamaster et Speedmaster.
1957 : Casio Computer Co. est créée, bien que leur première montre n’arrivera pas sur le marché avant 1978.
1957 : la montre électrique (une montre alimentée uniquement par l’électricité) est produite.
1959 : Seiko, en collaboration avec leur société fille Epson, commence à développer le tout premier mouvement de montre à quartz électrique.

Années 1960 
1963 : Seiko développe la technologie à quartz pour les chronomètres à piles.
1967 : Armin Strom crée sa société horlogère éponyme à Berthoud, en Suisse.
1967 : la seconde est formellement définie non par les mouvements des corps célestes mais comme 9 192 631 770 vibrations de l’atome de césium.
1969 : l’Omega Speedmaster est portée par Buzz Aldrin lors d’Apollo 11 qui a vu les premiers humains marcher sur la lune.
1969 : la Seiko 35 SQ Astron est la première montre à quartz mise en vente. La fréquence constante des vibrations du quartz (mesurée en Hertz) est utilisée pour mesurer les secondes et les minutes. Cela révolutionnera à nouveau l’industrie horlogère et rendra les montres beaucoup plus abordables. Seiko sera suivie par de nombreuses autres entreprises, principalement japonaises.

Années 1970-1980 
1970 : la montre Pulsar, développée par Hamiliton Watch Company, est présentée au public. C’est la première montre à utiliser la technologie LED.
1972 : l’original Audemars Piguet référence 5402 A-Series « Jumbo » Royal Oak, conçu par Gerald Genta, est présentée.
Vers 1974, l’horloger anglais George Daniels invente l’échappement coaxial. Réellement révolutionnaire, ce développement est la plus grande chose qui soit arrivée à l’horlogerie pendant très longtemps.
1976 : la référence Patek Philippe 3700 Nautilus, également conçue par Gerald Genta, est présentée.
1983 : Swatch est fondée pour développer la montre Swatch – première montre « mode » en plastique au monde – ce qui a conduit à la fabrication de centaines de modèles de montres en plastique, dont certaines atteignent désormais des prix élevés.
1983 : la G-Shock a été conceptualisée en 1981 par l’ingénieur Casio Kikuo Ibe lorsqu’il laisse tomber accidentellement une montre de poche que son père lui avait offerte, la cassant. Casio a sorti le G-Shock en avril 1983.

Années 1990 
1990 : Junghans invente et commercialise la première montre-bracelet radio-pilotée, la MEGA 1.
1996 : Parmigiani Fleurier SA est fondée par Michel Parmigiani à Fleurier, en Suisse.
1999 : les montres suivent à nouveau la technologie en utilisant du titane et de la fibre de carbone dans la conception de leurs boîtiers.
1999 : Omega est le premier à utiliser l’échappement coaxial George Daniels dans une montre produite en série.
Fin des années 1990 : plus d’un demi-milliard de montres sont vendues chaque année.

Histoire des montres et de l'horlogerie : XXIe siècle

Dans les années 2000, de plus en plus de matériaux de haute technologie, tels que le silicium et la céramique, sont utilisés dans les boîtiers et les bracelets des montres.
2000 : Citizen s’associe à IBM pour créer une « montre intelligente ». Bien que le projet ait suscité de grands espoirs, il a finalement échoué en 2002.
2001 : Richard Mille est fondé par Dominique Guenat et Richard Mille, aux Breuleux, en Suisse.
De nos jours, les montres intelligentes semblent être de rigueur. De nombreuses sociétés de logiciels dépensent beaucoup d’argent pour présenter au public une montre – anciennement simple appareil de lecture de l’heure en une merveille multifonctionnelle inestimable.
2016 : Razer lance la Nabu Watch, une montre à double écran, qui combine un simple appareil de lecture de l’heure avec un tracker de santé. D’autres sociétés, telles que Asus, Pebble, Huawei et même TomTom ont sorti leurs propres versions de montre intelligente, chacune avec sa propre version « unique ».
2017 : Apple lance son Apple Watch de 3e génération. Cette « montre connectée » possède une myriade de fonctions, allant d’un moniteur cardiaque à un altimètre en passant par un mini téléphone portable.

Articles les plus populaires

Articles les plus récents

error: Le contenu est protégé. Merci de votre compréhension.